X

X


Cité Soleil organise la 2ème édition de son festival pour la Paix

Cité Soleil organise la 2ème édition de son festival pour la Paix

Clôture, hier jeudi à Cité Soleil, de la 2ème édition du festival pour la paix. Organisée les 18 et 19 avril 2018, cette activité s'est déroulée autour du thème "Ann awoze solèy la ak lapè, pou rasin li ka boujonnen". Par cet évènement, les organisateurs voulaient célébrer les 2 ans de paix dans ce vaste bidonville.

Des artistes comme Fantom, Roody Rood Boy, BIC et Toby, entre autres, ont pris part à ce festival, organisé par la Fondation SABATHEM et plusieurs autres organisations sociales de la commune. Jeunes, acteurs sociaux, autorités locales, l’Ecole Foyer Culturel Saint-Vincent de Paul qui a accueilli l’évènement, était complètement remplie.

A travers ce festival, les organisateurs voulaient aussi sensibiliser les citoyens de la zone sur la nécessité de garder allumer le flambeau de la paix.

L’occasion pour les jeunes leaders communautaires de lancer un message de paix, à l’endroit des autres quartiers populaires de Port-au-Prince, qui connaissent des situations difficiles avec l’affrontement entre gangs rivaux. « Ces quartiers doivent prendre Cité Soleil comme modèle », a déclaré le Coordonnateur Général de la Fondation SABATHEM, Frantz Laurent.

 

Pour sa part, le responsable de communication de la fondation, informe qu’un centre d’accueil sera construit en faveur des enfants vulnérables, avec les fonds recueillis après le festival. « Nous voulons assurer leur éducation, combattre la délinquance juvénile et éradiquer la violence », poursuit Elwens Louis.

Rappelons que la commune de Cité Soleil, réputée dangereuse dans le temps, respire un air de paix depuis environ 2 ans. Avec environ 400 mille habitants, ce vaste bidonville continue de patauger dans la misère, l’insalubrité et le chômage.  »Des investissements », c’est ce que souhaitent les acteurs sociaux qui appellent à l’aide des autorités étatiques et du secteur privé haïtien.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

Les derniers arcticles