Claudy Gassant, un modèle de combattant contre la corruption

Claudy Gassant, un modèle de combattant contre la corruption

«Claudy Gassant sera-t-il à la hauteur de la tâche qui lui est confiée? » Cette question est sur toutes les lèvres ou presque, au regard de la conjoncture dans laquelle l’ancien CG est investi de ses nouvelles fonctions.

Son passé positivement marquant à la tête du Parquet près le tribunal de première instance de Port-au-Prince peut donner un élément de réponse à cette question. Citons notamment les services innovateurs dont « la Permanence » qu’il a mis en place au sein du Parquet.

Dans un rapport du secrétariat de Transparency International, relatif à la lutte contre la corruption, publié en date du 7 Novembre 2007 intitulé: «Annonce des finalistes des prix d’intégrité 2007 », Claudy Gassant a été récompensé pour son profond engagement dans la lutte contre la corruption.

«Ces finalistes ont endossé la petite et la grande corruption dans différentes circonstances. Les épreuves auxquelles ils ont été confrontés illustrent bien la complexité de la corruption et les nombreuses façons de la combattre », a déclaré Sion Assidon, président du comité des prix de l’intégrité et membre du conseil d’administration de TI d’alors.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

«Les finalistes soulignent que le travail courageux et créatif peut surmonter la corruption enracinée dans les pays développés et en développement. Lutter contre la corruption signifie défier des personnes et des institutions qui détiennent souvent un pouvoir énorme et doivent être reconnues», a ajouté Assidon.

Fraîchement nommé et installé à la tête d’une institution à vocation de lutter contre la corruption, Claudy Gassant, en bon guerrier, est maintenant au beau milieu du champ de bataille. En sortira-t-il vainqueur? Le doute n’est pas trop permis.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • BÉNÊCHE
    5 décembre 2019, 15:07

    VEUILLEZ NOTER QUE NOUS AVONS BESOINS, POUR QUE LES MÉDIAS HAITIEN, PUISSIONS AU MOINS DONNER LA CHANCE À NOS DIRIGEANTS DE FAIRE CEUX QU’ILS ONT À FAIRE EN FAVEUR NOTRE PAYS, NOTRE PAYS D’HAITI, , LA PRESSE NE SE COMPORTE PAS ET JAMAIS COMME DES INSTANCES NEUTRES AU PAYS, CE N’EST PAS DU TOUT L’ESPRIT PROFESSIONNALISME QUI EST EN CAUSE, CHEZ CERTAINS MÉDIAS DE LA CITÉE… VOUS N’ÊTES PAS DU TOUT OBJECTIFS DANS VOS PRISES DE POSITIONS, QUE CE SOIT EN LECTURE ET ÉCRITURES, ET ENCORE MOINS, POUR CERTAINES STATIONS DE RADIOS ET TÉLÉ DE LA PRESSE HAITIENNE. ATTENTION ET BIEN À VOUS AUTRES, PRIORISER DE PRÉFÉRENCE, LE BON DÉVELOPPEMENT DU PAYS, EN LIEU ET PLACE DE LE DÉTRUIRE, VOUS LES JOURNALISTES HAITIEN, VOUS VOUS CONTRIBUENT DANS LA DESTRUCTION DU PAYS, À CAUSE DE L’ABSENCE DE L,ESPRIT D’OBJECTIVITÉ.

    BIEN À VOUS TOUS.

    OSCAR MULLER Ncb
    Natif Natal-Haitien.

    REPLY
    • Serge Janvier serge@BÉNÊCHE
      6 décembre 2019, 05:16

      En Haïti,nous reconnaissons la qualité intellectuelle de beaucoup de journalistes. Mais j’ai rarement vu des journalistes aussi impartial comme les nôtres. Certes, il y a toujours des exceptions dans toutes les règles. J’ai l’impression quand ils parlent ,ils parlent pour eux-mêmes et non pour se faire entendre et écouter. Mes chers compatriotes, quand on parle, on ne parle pas que pour soi, pour se faire plaisir mais pour que les autres entendent et comprendre afin d’analyser. Trop d’impartialité, messieurs. Soyez des vrais journalistes.

      REPLY