Comme Céant, Jean Michel Lapin annonce la baisse de prix du riz

Comme Céant, Jean Michel Lapin annonce la baisse de prix du riz

Le premier ministre par intérim, Jean Michel Lapin a fait savoir, ce mardi 27 mars, lors d‘une rencontre avec la presse, qu’il travaille afin de faire appliquer les 11 mesures annoncées par son prédécesseur dans le but d’améliorer les conditions de vie de la population.

Après des jours de silence sur la crise socio-politique qui avait paralysé le pays durant la période allant du 7 au 17 février, l’ancien Premier ministre, Jean-Henry Céant, annoncit 9 mesures urgentes pour accompagner la population haïtienne qui était aux abois. Un ensemble de mesures que l’actuel chef du gouvernement veut appliquer dans le cadre de la continuité de l’Etat, particulière celle qui vise à baisser le prix du riz sur le marché local.

La première décision visait à couper le budget de la Primature de 30% en supprimant notamment tous les privilèges inutiles des grands fonctionnaires de l’État (frais de carburant, cartes téléphoniques, déplacements à l’étranger, nombre pléthorique de consultants sur des dossiers etc…), reconsidération de la deuxième résidence.

La Cour Supérieur des Comptes va auditer toutes les entreprises autonomes de l’État de façon à rechercher tous les fonds de l’État qui sont détournés. Cela permettra à l’État d’obtenir davantage d’argent pour fournir des services supplémentaires et va aider à donner à la population de bons services, préconise la deuxième décision.

Concernant le dossier du salaire minimum, le Premier ministre précise que lui, le conseil supérieur des salaires (CSS), et le président de la République vont discuter avec les propriétaires de factories sur la possibilité d’une augmentation du salaire des ouvriers.

Le notaire Céant avait demandé, en outre, à la Cour des Comptes d’effectuer un audit de toutes les entreprises autonomes de l’État afin de récupérer les fonds détournés.

L’ancien Premier ministre avait prévu également de mettre sur pieds un conseil d’Administration devant gérer les organismes autonomes de l’État.

Le notaire Céant avait projeté d’installer de nouveaux directeurs généraux au niveau de l’UCREF et de l’ULCC. Il avait intime l’ordre au commissaire du gouvernement de prendre des actions de manière plus rapide sur le rapport de la Cour relatif aux fonds Petrocaribe.

Laquelle de ces mesures que le chef du gouvernement va réussir à appliquer? Dans combien de temps puisqu’il occupe son poste de manière très provisoire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *