Commémoration de l’assassinat de Dessalines : Jovenel Moïse lance un appel à l’unité

Commémoration de l’assassinat de Dessalines : Jovenel Moïse lance un appel à l’unité

À l’occasion de la commémoration du 214ème anniversaire de l’assassinat de Jean-Jacques Dessalines, ce samedi 17 octobre, le président de la République, Jovenel Moïse, a lancé un nouvel appel à la tolérance susceptible de maintenir la paix dans le pays.

L’opposition radicale au pouvoir retient la date de la commémoration de l’assassinat du fondateur de la nation pour organiser une nouvelle journée de manifestation qui vise à renverser Jovenel Moïse. Port-au prince est sur le qui-vive. Cette journée s’annonce sombre.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le locataire du Palais national croit que la bataille devait se faire maintenant pour le bien-etre collectif, pour l’énergie, la construction de routes, l’eau…

« Se pou sa nou mande lapè, nou mande linyon, ke ou nan opozisyon, ke ou nan pati pouvwa », a déclaré Jovenel Moïse avant de laisser le MUPANAH, où il s’est rendu pour saluer la mémoire de Jean-Jacques Dessalines.

Dans un tweet, le chef de l’État a souligné qu’« Haïti a besoin de tolérance, de paix et de stabilité. À l’occasion de la commémoration de la mort du père fondateur de notre nation,unissons nos forces, oublions nos querelles, privilégions le bien-être collectif en vue de garantir un pays meilleur aux générations futures ».

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *