Confection de masque: Jonas Coffy défend les contrats passés par le gouvernement

Confection de masque: Jonas Coffy défend les contrats passés par le gouvernement

Lors d’une conférence de presse ce mercredi 29 juillet, le ministre du commerce, Jonas Coffy, a démenti les informations faisant croire que l’État haïtien aurait violé la loi dans le cadre des contrats passés avec des usines de la sous-traitance traitance chargées de produire des masques durant la période de l’état d’urgence sanitaire.

” L’État haïtien a engagé des entreprises réelles pour produire 20 millions de masques. Elles ne sont ni fabriquées ni choisies en échange d’une commission à un membre du gouvernement “, a expliqué le ministre du commerce et de l’industrie.

Jonas Coffy précise que les entreprises qui ont été chargées de fabriquer les masques évoluent sur le territoire national. Dans une lettre qui lui a été addressé le 30 mars dernier, il rapporte que le Premier ministre Joseph Jouthe lui a expliqué que ces entreprises produisent les masques à un montant unitaire de 50 centimes.

En contrepartie, ces usines textiles ont été exonérées des droit de taxes, a-t-il dit avant de souligner que des petites et moyennes entreprises qui ont formé des coalitions ont pu également fabriquer des masques pour le compte de l’État haïtien.

Ces contrats ont été paraphés dans la transparence, persiste le ministre Coffy qui indique que les entreprises du secteur textile ont pu, à date, fournir à l’État haïtien 16 millions de masques.

Elles fourniront la quantité restante avant la rentrée des classes fixée pour le 10 août prochain, a-t-il confié.

Réagissant aux critiques de l’ancien sénateur Youri Latorture qui dénonce des contrats gré à gré, Jonas Coffy annonce qu’il a acheminé, mardi dernier, une correspondance à la cours supérieure des comptes et du contentieux administratif pour signifier aux conseillers que la patente de type A exigée aux entreprises n’est pas celle qu’elles utilisent mais la patente de type C.

“Dans les heures qui suivent les dossiers seront renvoyés à la CSCA pour les suites nécessaires”, a conclu le ministre Coffy.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *