Considéré par l’IGPNH comme un modèle, Ezéchiel Alexandre honoré

Considéré par l’IGPNH comme un modèle, Ezéchiel Alexandre honoré

Alors que la Fondation Je Klere dont Marie Yolène Gilles et Me Samuel Madistin en sont les responsables, a tenté de salir la réputation de l’inspecteur divisionnaire Ezéchiel Alexandre, accusé à tort dans un rapport d’être le chef du gang dénommé « Base Pilate », l’inspection générale de la police nationale, voit le contraire. Une enquête menée par les enquêteurs de l’IGPNH est tranchante.

Ce lundi, le policier Ezechiel Alexandre, considéré comme un modèle pour ses frères d’armes, a été honoré par l’IGPNH.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Se yon polisye ki toujou fè travay li byen nap mandel pou kontinye al fè travay li. L’institution policière est fière de toi», félicite la porte-parole adjointe de l’IGPNH, Marie Michelle Verrier.

La victime de la fondation Je klere a reçu un document lui autorisant à reprendre sa mission, celle d’assurer la sécurité des personnes, des biens et des institutions.

Il faut souligner que les responsables de la Fondation Je Klere qui a commis cette grossière erreur, avaient rectifié et présenté des excuses à ce policier vu comme un modèle par l’IGPNH.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *