Coronavirus: 200 nouveaux lits d’hôpitaux disponibles

Coronavirus: 200 nouveaux lits d’hôpitaux disponibles

Le gouvernement haïtien a placé un nouveau centre de prise en charge de la covid-19 dans le département l’Ouest. Il est situé à Canaan, vaste bidonville construit après le tremblement de terre du 12 janvier au Nord de la capitale haïtienne.

Ce centre de prise en charge de la covid-19 est doté de 200 lits. Il est physiquement et infrastructurellement ouvert et sera opérationnel d’ici la fin de cette semaine, a annoncé le Dr Lauré Adrien.

Face à la propagation du coronavirus dans le pays, l’Etat haïtien a aménagé un nouvel espace devant accueillir les éventuels infectés. Ce nouveau centre à une capacité de 200 lits et peut accueillir les malades de la covid-19 de niveau 1 et 2, ainsi que des personnes atteintes du coronavirus ayant un trouble respiratoire. Ce centre possède des radiographies, des moniteurs, des oxygènes. Des mises en place y seront faites pour recevoir des malades de la covid-19 avec des besoins spéciaux, a explique le co-président de la commission scientifique de gestion de la covid-19.

Le directeur général du Ministère de la Santé Publique et de la Population, Lauré Adrien, en a profité pour parler de la capacité du centre de prise en charge du coronavirus établi à Delmas 2, quartier populaire situé dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Ce centre dispose de 40 lits, 4 de soins intensifs et 7 autres lits spécialisés, 10 ventilateurs branchés et fonctionnels avec une capacité en oxygénothérapie.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon monsieur Adrien, ce centre dispose de 75 bonbonnes d’oxygène, une quantité limitée, dit-il, considérant qu’un patient peut consommer de 15 bonbonnes d’oxygène durant la période de son hospitalisation qui varie de 7 à 10 jours.  
 
130 personnes sont mobilisées au centre de prise en charge de Delmas 2 dont 45 médecins, 8 pneumologues, 4 médecins intensivistes, 22 infirmiers, un radiologue, 3 pharmaciens, 2 épidémiologistes….

 » Nous avons besoin de 130 personnes pour un centre de 50 lits « , a dit le docteur Adrien après avoir énuméré le nombre  de personnel faisant partie du centre de Delmas 2.

« Le fonctionnement d’un centre de prise en charge de la covid-19 est couteux », a-t-il précisé, soulignant que 8500 gallons d’eau sont utilisés par jour au niveau du site dans lequel on consomme 144 gallons de diesel en 24 heures.

56 personnes se sont fait soigner au niveau du centre de prise en charge de Delmas2, 6 parmi ces patients sont morts de la maladie. Pour éviter un débordement de prise en charge institutionnel dans un système sanitaire déjà précaire, les membres de la commission multisectorielle de la gestion de l’épidémie continuent de demander à la population de respecter les principes barrières pour se protéger contre la maladie. De son côté, le docteur Jean William Pape, co-président de cette structure, continue de plaider en faveur d’un dépistage précoce afin d’éviter une catastrophe sanitaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *