Coronavirus: le gouvernement protège les personnes à haut risque au sein de l’administration publique

Coronavirus: le gouvernement protège les personnes à haut risque au sein de l’administration publique

Le chef du gouvernement, Joseph Jouthe, a pris la décision d’écarter provisoirement de l’administration publique les personnes à haut risque face à la covid-19. Une circulaire a été rendue publique pour sceller la décision le 25 mars dernier.

Cette disposition vise à protéger toutes les personnes vulnérables au coronavirus travaillant dans la fonction publique. Sont concernés par cette mesure: les agents publics souffrant de diabète, d’hypertension ainsi que les femmes enceintes et les personnes âgées de plus de 60 ans.

Par conséquent, le Premier ministre demande aux responsables des institutions publiques de veiller à l’application de ces mesures.

Joseph Jouthe les exhorte à prendre immédiatement des mesures nécessaires à l’effet d’accueillir au bureau, sur base de rotation, un personnel restreint, ne dépassant pas 20 % de l’effectif, indispensable au fonctionnement de services essentiels. « Tout service qui n’affecte pas le fonctionnement régulier d’une institution est maintenu fermé », a t-il soutenu.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le locataire de la Primature encourage le télétravail dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Ces mesures sont valables pour 30 jours. Toutefois, elles peuvent être renforcées ou prolongées, le cas échéant, après évaluation de la situation, a souligné le Premier ministre, Joseph Jouthe.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *