Coronavirus: Le MSPP veut lutter contre l’automedication de la chloroquine

Coronavirus: Le MSPP veut lutter contre l’automedication de la chloroquine

Dans une récente circulaire, adressée aux Pharmaciens et Propriétaires de pharmacies, le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) rappelle aux pharmaciens gestionnaires et propriétaires de pharmacies que la chloroquine doit être dispensée exclusivement sur présentation d’une ordonnance médicale dûment émise par un professionnel de santé autorisé.

Le ministère de la santé publique a fait cette nouvelle intervention concernant la consommation de la chloroquine à un moment où ce médicament est très prisé pour ces effets potentiels contre le nouveau Covid-19.

La mesure d’interdire la vente libre de la chloroquine vise à protéger la santé de la population haitienne de tous éventuels événements indésirables pouvant survenir suite à l’automédication et/ou une utilisation non rationnelle de ce médicament, et à garantir une réponse efficace à la pandémie du COVID-19 à travers le pays », a souligné le MSPP dans cette note.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La chloroquine a beaucoup d’effets secondaires, comme la rétinopathie et des cardiopathies qui peuvent découler de l’utilisation de la chloroquine à fortes doses. Si son utilisation devrait être validée, sa vente devrait se faire uniquement sur ordonnance médicale par un professionnel de santé qualifié, a confié Jean Hugues Saint-Jean le président de l’Association des Pharmaciens Haitiens dans une un exclusive accordée au journal Le Nouvelliste.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *