Coronavirus: le président du Sénat s’érige en défenseur de la population

Coronavirus: le président du Sénat s’érige en défenseur de la population

Lors d’une conférence tenue, ce mercredi, au Parlement, le président du Sénat, Pierre François Sildor, a invité le président de la République, Jovenel Moïse, à respecter les promesses faites à la population.

Au cours du déroulement de cette conférence, le numéro un de la Chambre haute a salué le travail acharné de l’administration Moïse/Jouthe pour contenir et prévenir la maladie.

Aussi, a-t-il appelé la population à la prudence, disant être conscient de l’incrédulité dont font preuves certains citoyens qui refusent de se plier aux mesures préventives annoncées par les autorités depuis la découverte des deux premiers cas de Covid-19, le 19 mars dernier en Haïti.

En outre, sachant que le pays fait face à un manque crucial d’hôpitaux, de matériels médicaux, le sénateur Pierre François Sildor a affirmé que l’Etat ne détient pas les moyens financiers pour faire face à cette pandémie qui menace petits et grands. De ce fait, ce dernier a recommandé un ensemble de mesures visant à aider l’Etat haïtien mais aussi la population dans la lutte contre le nouveau Coronavirus.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans sa liste, il a mis l’accent sur le travail que la Commission multisectorielle de gestion de la pandémie du Covid-19 (CMGP-Covid-19), fraîchement créée par le président de la République, devra faire pour gérer sous toutes formes la propagation du virus dans une étroite collaboration avec les différents ministères et institutions étatiques concernés, notamment le ministère de la Santé publique, des Travaux publics, du Commerce, de l’immigration et autres.

Meilleur traitement pour le personnel médical

Dans ses recommandations, le président de la Chambre haute a aussi attiré l’attention sur le personnels médicaux exigeant que ces derniers soient mieux traités. À cet effet, il a insisté sur le fait d’encadrer les travailleurs en santé pour qu’ils ne tombent pas eux-mêmes malades, vu qu’ils sont les plus exposés.

Respect des promesses faites à la population

Pierre François Sildor a aussi invité le gouvernement à respecter les promesses faites à la population en vue de l’accompagner dans cette crise sanitaire. Accorder une ration alimentaire aux plus démunis, verser aux ouvrières et ouvriers des parcs industriels comme la SONAPI la moitié de leurs salaires, donner un salaire d’accompagnement aux professeurs, rémunérer les employés de l’État et les contractuels, surtout ceux n’ayant pas perçu leur salaire depuis des mois sont, entre autres, les promesses faites par l’État à la population.

Tout en appelant à la solidarité des secteurs privés, publics et affaires, le sénateur a demandé à ce que l’Etat fasse une bonne gestion des avoirs pour permettre de contrer le Coronavirus.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *