Coup dur pour le tourisme: le trafic aérien en baisse de 30 % en Haïti

Coup dur pour le tourisme: le trafic aérien en baisse de 30 % en Haïti

L’association touristique d’Haïti se dit préoccupée par la crise socio-politique à laquelle fait face le pays. Depuis environ 7 semaines, des employés qui travaillent dans le secteur ont des difficultés pour se rendre au bureau. Ce qui ralentit considérablement les opérations, selon la présidente de l’association touristique d’Haïti, Raïna Forbin.

Les mouvements « peyi lòk » ont poussé les entreprises dont les hôtels à fermer leurs portes ou à mettre en disponibilité la moitié de leurs personnels. Les restaurants, les maisons de location de voitures, les hôtels, les guides touristiques, le loisir sont affectés par la crise socio-politique, déplore Raïna Forbin.

Depuis les émeutes du 6,7 et 8 juillet 2018, le nombre de touristes ayant visité pays a diminué. Il est passé de 515 mille personnes en 2015 à 420 mille en 2018. Et les chiffres continuent de baisser en 2019. Raina Forbin en veut pour preuve la baisse de 30% du nombre de passagers en avion.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour améliorer la performance du secteur touristique haïtien, il faut d’abord la stabilité, souligne la présidente de l’ATH. Raïna Forbin fait remarquer que les hôtels, les véhicules, les restaurants et équipements sont là. Cependant, regagner la confiance des touristes restent un vrai challenge.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *