Couple de Français tué en Haïti: la justice française saisie du dossier

Couple de Français tué en Haïti: la justice française saisie du dossier

Le parquet de Paris annonce avoir ouvert une enquête, le mardi 26 novembre, pour élucider les circonstances de la mort d’un couple français, tué par balles dimanche à Port-au-Prince où il venait d’arriver pour une procédure d’adoption.

Cette enquête préliminaire a été ouverte pour « homicide volontaire », a relaté l’AFP précisant que le parquet est compétent dès lors qu’un Français est victime d’un acte criminel à l’étranger.

Les deux victimes, Alexandre Raymond Adrien et Melina Ana Thérèse Giraud, originaires de l’Ardèche, 
auraient été abattues lors d’un vol à main armée qui a mal tourné dimanche après-midi.

Le couple s’était rendu pour la première fois en Haïti dans le cadre d’une procédure d’adoption gérée depuis trois ans par l’Agence Française de l’Adoption. Ils devaient rencontrer pour la première fois l’enfant susceptible de leur être confié.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le ministre
démissionnaire des Affaires étrangères, Bocchit Edmond, a donné la garantie que le gouvernement haïtien prendra toutes les dispositions qui s’imposent pour faire luire lumière sur ce dossier. « Haïti doit être une terre sécurisée non seulement pour ses fils et filles, mais aussi pour les étrangers », a tweeté le diplomate en présentant « ses plus sincères condoléances aux proches des victimes ». 

Depuis le mois d’août dernier Haïti est plongée dans une grave crise politique avec des manifestations à répétition, souvent émaillées de violences, pour réclamer le départ du président Jovenel Moïse.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *