Création d’un réseau de journalistes pour rendre accessible des données économiques et financières

Création d’un réseau de journalistes pour rendre accessible des données économiques et financières

Les membres du Réseau des Journalistes économiques pour le Développement durable (REJEDD) se sont réunis le samedi 5 mai 2018 dernier dans les locaux du Centre d’Entrepreneurship et de leadership (CEDEL-HAITI) et ont élu un comité exécutif de sept (7) membres à la tête dudit Réseau.

Ce nouveau comité, investi d’un mandat d’une durée de deux ans, s’engage à travailler d’arrache-pied pour faire du REJEDD la plateforme de référence en matière d’informations socio-économiques.

Lancé officiellement le jeudi 18 janvier 2018, le Réseau des Journalistes économiques pour le Développement durable (REJEDD) a pour objectif de rendre plus accessible les données économiques et financières notamment en traitant en toute objectivité les dossiers socio-économiques, en veillant au respect du cycle budgétaire ainsi que des engagements relatifs aux Objectifs de développement durable (ODD) pris par l’Etat haïtien.

Le comité exécutif est composé de :
M. Hansy MARS (Télévision Nationale d’Haïti), Coordonnateur général
M. Patrick SAINT-PRE (Le Nouvelliste), Coordonnateur général adjoint
Mme Roselène GERMAIN (Radio One), Secrétaire général
M. Gérard Junior JEANTY (Le Nouvelliste), Secrétaire général adjoint
Mme Darline FRANÇOIS (Radio Télé Eclair), Trésorière
M. Luckner GARRAUD (Radio Télé Métropole), Relationniste
M. Robenson HENRY (Radio Télé Kiskeya), Conseiller

Le Réseau des Journalistes économiques pour le Développement durable (REJEDD) a été mis sur pied à l’issue d’un programme de formation de cycle long « Economie pour journalistes », conçu et organisé par l’Institut de formation de la banque centrale (IFBC), qui s’est évertué à doter les journalistes participants de bagages théoriques et techniques suffisants pour cerner, entre autres, les activités de la banque centrale dans sa quête renouvelée d’efficacité de la politique monétaire et de développement du système financier.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *