X

X


Crise récurrente de carburant: Shériff Abdallah s’en lave les mains

Crise récurrente de carburant: Shériff Abdallah s’en lave les mains

Alors que l'opposition accuse le consul honoraire du Pérou et proche du président Jovenel Moïse, Shériff Abdallah, d'être à la base de la rareté du carburant observée depuis le début de cette année, l'homme d'affaires se défend.

“Je ne suis pas dans le commerce des produits pétroliers”, a-t-il informé.

Shériff Abdallah a démenti les informations selon lesquelles il tire les ficelles pour créer cette crise de produits pétroliers. Le consul Shérif Abdallah informe qu’il n’a aucun rapport autre que commercial avec la compagnie pétrolière Novum.

Pour justifier sa déclaration, l’homme d’affaires dit utiliser ces produits pour alimenter ces véhicules. En ce sens, Shériff Abdallah dit n’avoir jamais reçu un centime de l’État haïtien, comme on le soupçonne, ni d’aucune compagnie faisant des transactions pétrolières.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply