Croix des bouquets: détention préventive prolongée, le Parquet décrète la permanence

Croix des bouquets: détention préventive prolongée, le Parquet décrète la permanence

Le commissaire du gouvernement de la Croix des bouquets, Maxime Augustin se dit conscient de ce fléau qui affecte toutes les juridictions du pays.

Pour s’attaquer à ce problème, une session d’assise criminelle sans assistance de jury a démarré, ce lundi. Une trentaine de cas seront examinés dans le cadre de cette session d’assise qui doit prendre fin le 18 avril prochain, selon le doyen du tribunal de première instance de la Croix des bouquets, Ralph Lionel Dimanche.

Deux chambres correctionnelles par jour statueront sur des délits. Les détenus seront jugés pour plusieurs chefs d’accusation dont le vol et l’enlèvement suivis de séquestration contre rançon, indique le doyen Ralph Lionel Dimanche. Le commissaire du gouvernement de la Croix des bouquets dit décréter la permanence contre la détention préventive prolongée. Maître Maxime Augustin informe que 291 détenus sont en détention préventive prolongée dans la prison civile de sa juridiction.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Par ailleurs, maître Maxime Augustin se dit préoccupé par les actes de banditisme dans la commune de la croix des bouquets. Il informe que malheureusement plusieurs cas d’insécurité ont été enregistrés ces derniers jours dans cette juridiction. Le chef du parquet de la commune de la Croix des bouquets
dit travailler de concert avec les autorités policières afin de mettre hors d’état de nuire ces bandits et garantir la sécurité dans sa commune.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *