Croix-des-Bouquets: plus de 50 prisonniers libérés, l’OPC s’insurge

Croix-des-Bouquets: plus de 50 prisonniers libérés, l’OPC s’insurge

Les autorités judiciaires ont procédé, le mercredi 1er avril, à la libération de plus de 50 détenus de la prison civile de la Croix-des-Bourquets.

Cette démarche, qui vise à réduire l’effectif des prisonniers entassés dans les centres carcéraux, est adoptée par les autorités judiciaires afin de limiter le risque de contamination par le Coronavirus.

Une action louable et très bien accueillie par des défenseurs des Droits humains. Cependant, l’Office de la Protection du Citoyen monte au créneau et exige des explications.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En effet, l’OPC explique avoir appris la libération d’une cinquantaine de prisonniers par voie de presse. Sans compter que, selon une information vérifiée, certains des prisonniers seraient des violeurs disgraciés.

L’OPC dit attendre des explications venant des responsables de la prison de Croix-des-Bourquets.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *