X

X


Daly Valet, moraliste corrompu ?

Daly Valet, moraliste corrompu ?

Très présent sur les réseaux sociaux, Daly Valet est toujours le premier à faire la leçon aux hommes politiques, notamment au président de la République. A chaque événement, grand ou petit, le journaliste sort ses critiques, propose ses théories… Il prétend avoir la solution de toutes les crises, quelles que soient leur nature.

A la lecture de ses textes bien ficelés, reconnaissons-le, les minus habens croiraient qu’il est le Jean Pic de la Mirandole des temps modernes. Il n’y a pas plus grand théoricien que Daly Valet. Il n’y a pas homme plus moral que lui. Et pourtant ! A la vérité, tout est masque et vernis.

Le directeur général de RTI (Radio Trans-Inter) est, en fait, un stratège, un homme qui sait jouer, un commentateur politique habile qui excelle dans l’art de tirer son épingle du jeu.

Daly Valet qui, comme d’autres, a fait son beurre sous la présidence provisoire de Jocelerme Privert, a beau tenter de se tailler une bonne place au cabinet du Premier ministre, Jean Henry Céant. Niet !

En fait, l’ancien conseiller du président Privert était, jusqu’à récemment, membre du cabinet du notaire de Bourdon. Voulant occuper le poste de chef de cabinet adjoint qui lui a été refusé, Daly Valet a claqué la porte de la Primature.

Selon certaines informations recueillies par Haïti 24 auprès d’une source fiable, en quittant la Primature, M. Valet n’a pas daigné remettre les deux véhicules de l’Etat en sa possession. Ce dernier aurait mis l’une des voitures à la disposition de sa ‘’concubine’’.

Daly Valet serait-il un corrompu masqué ou un moraliste ? La réponse est entre les mains de qui sait juger.

5 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

5 Comments

  • Mark Luma
    24 février 2019, 17:18

    ABERRANT !!!!
    Je ne comprends pas comment un individu peut partir avec plus d’un véhicule de l’état (La PRIMATURE) sans qu’il y ait de suivi de la part de ceux qui le lui ont prêté. Avons-nous autant de véhicules à la Primature que nous pouvons en disposer comme des petits pains chauds ? Les Vehicules de la primature sont-ils un moyen d’échange pour service rendu?
    Quel service M. Daly Valet à rendu pour avoir droit à un véhicule, voir même deux, a-t-il aussi une maîtresse autre que sa concubine?

    Le premier ministre doit bien être au courant, qui a signé pour? Ou, les a-t-il VOLÉS ???

    On n’a pas d’argent pour s’occuper du peuple mais on a des voitures à GOGO, que nous ne pouvons même pas gérer correctement. Cela prend un article de journal pour faire réagir la Primature.

    Quel gaspillage !!!

    REPLY
  • Job
    24 février 2019, 17:24

    En Haiti ,les vertus se perdent dans l’interet comme les fleuves dans la mer,les rivieres,les sources d’eau,les torrents…

    REPLY
  • Louis
    24 février 2019, 17:32

    En Haiti,pays de merde,i,e pays dysfonctionnel,les vertus se perdent dans l’interet comme les fleuves dans la mer,les ruisseaux,les rivieres,les torrents et autres.

    REPLY
    • Wilbrode@Louis
      20 mars 2019, 11:03

      Attention!… Haiti n’est pas un "pays de merde"; mais le peuple haitien est un "peuple de merde". Et cela prendra un Ministre de l’Education "Gason-Kanson" pour operer une veritable reingenierie du systeme educatif et culturel haitien – sans saupoudrage – en vue de preparer pour de bon la releve indispensable a l’avenement de cette nouvelle societe tant revee. Et cela prendra une cinquantaine d’annees. Mais entre-temps, il n’y aura pas de salut ni avec la classe politique actuelle, ni avec la generation montante: la corruption gagne deja les moindres strates de la societe haitienne, du Palais National en passant par la Primature, les deux branches du Parlement, les Medias, les institutions et/ou entreprises tant publiques que privees, les ONGs, les associations de tous types, jusqu’aux familles. Tout le tissu social est gangraine: le mal social es general. Daly Valet, comme nul autre que lui, n’est immunise contre ce mal. Nous sommes tous atteints du poison social systemique contre lequel s’impose ineluctablement une cure aussi systemique dont le seul medecin comme le seul antidote reste et demeure, a n’en pas douter, l’EDUCATION. A l’image du peuple rwandas conduit par Kagame, il faudra une reconversion des masses et un choix historique negocie, accepte et partage. Comme Kagame l’a dit lui-meme, le Rwanda est ce qu’il est aujourd’hui par ce choix historique de tout un peuple, mais non pas parce qu’il est preside par un Kagame. Les peuples ont toujours les leaders qu’ils meritent, en fonction de leurs propres choix historiques. Alors, qu’est-ce que les haitiens aujourd’hui veulent faire d’Haiti dans 20 ans, 50 ans ou plus? Voila toute la question. Tous les autres choix en dependent. Ce n’est ni dans la diabolisation des uns ni dans l’angelisation des autres qu’on va trouver la reponse. L’ange et la bete cohabitent en chacun de nous. Et trop souvent, nous nous trompons sur l’un comme sur l’autre.

      REPLY
  • Carl Fombrun
    24 février 2019, 18:39

    None.

    REPLY