Des adolescentes données en concubinage dans le Bas-Artibonite: l’UNICEF condamne et promet d’agir

Des adolescentes données en concubinage dans le Bas-Artibonite:  l’UNICEF condamne et promet d’agir

Au niveau du département de l’Artibonite, plusieurs jeunes filles âgées de moins de 18 ans sont données en concubinage à des hommes plus âgés en échange d’une somme d’argent.

Cette information relative à une violation des droits de l’homme a été largement relayée par la presse haïtienne cette semaine. Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) n’a pas tardé à réagir.

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) dans une note rendue publique, ce jeudi 11 juillet, condamne “fermement” l’exploitation sexuelle des fillettes en Haïti, notamment dans le département de l’Artibonite.

En effet, cette pratique de placer sa fille en concubinage en échange d’une morbide somme d’argent serait très répandue au niveau du département de l’Artibonite.

L’organisme de défense des droits de l’enfant rappelle que «les abus et violences de toutes sortes contre les enfants, de même que leur exploitation, sont punis par la loi haïtienne, relative à l’interdiction et à l’élimination de toutes formes d’abus, de violences, de mauvais traitements ou traitements inhumains contre les enfants».

L’UNICEF promet de mener une enquête sur ces cas d’exploitation sexuelle «afin de leur donner le suivi requis s’ils sont avérés».

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Louigene
    13 juillet 2019, 14:50

    Je pense que avant de mener une enquette il faut prendre des mesures pour ne pas avoir d’autre cas dans le bas de l’artibonite et d’autre departement du pays

    REPLY