Des camions détournés: « Comme Il faut » annule provisoirement ses projets sociaux

Des camions détournés: « Comme Il faut » annule provisoirement ses projets sociaux

Dans une note datée du 16 mai 2022, la Compagnie des Tabacs « Comme Il faut » informe le public, que suite au détournement, le 11 mai dernier, d’un important convoi de ses marchandises à destination du grand sud, au bas de Delmas, qu’elle décide de « surseoir, de façon momentanée, à ses différents programmes et projets à caractère sociaux ».

En effet, le mercredi 11 mai écoulé, des individus armés opérant au niveau de Delmas 2, non loin de la Direction du service de contrôle de la circulation, ont détourné un convoi de 5 camions de la compagnie « Comme Il faut » qui transportaient 4860 caisses de cigarettes, d’une valeur de plus d’un million de dollars américains, selon la compagnie. En conséquence, elle retourne sur certains de ses projets.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La « Comme Il Faut déplore vigoureusement cet acte qui
affecte son bon fonctionnement. Ainsi, afin de lui permettre de se remettre des conséquences de cette importante perte, elle se trouve dans l’obligation de surseoir, de façon momentanée, à ses différents programmes et projets à caractère
sociaux. De plus, elle se trouve aussi obligée de reporter la grande campagne nationale de promotion et de distribution de primes qu’elle comptait organiser cette année, à l’occasion de la commémoration de ses 95 ans d’existence » lit-on dans la note.

Dans une correspondance adressée au commissaire Frédérique Leconte, numéro un de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), la direction de la compagnie des tabacs « Comme Il faut » disait espérer une intervention des forces de l’ordre pouvant l’aider à récupérer les marchandises. Jusqu’à présent, les convois de marchandises n’ont pas été récupérés.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *