Des CASECS de Ouanaminthe et Léogâne accusés de fraude bancaire…

Des CASECS de Ouanaminthe et Léogâne accusés de fraude bancaire…

Le Ministre des Finances attire l’attention du Ministre de l’Intérieur et des collectivités territoriales, Max Rudolph Saint Albin, dans une lettre rendue publique sur des cas de fraudes enregistrés sur certaines opérations bancaires.

Des opérations effectuées sur le compte portant le numéro 111205088 ouvert à la banque centrale au nom de son ministère de tutelle (MICT)

La lettre détaille qu’un chèque portant le numéro 65057 émis par le MICT un montant de 50.000gourdes à l’ordre du CASEC de la 9ème de Citronnier (commune de Leogâne) a été encaissé deux fois à la banque centrale, et ce, pour deux montants différents : 50 milles gourdes et 3 millions 132 milles gourdes.

Les deux transactions ont été effectuées en date du 28 septembre 2017.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Un 2ème chèque portant le numéro 65059 émis par le MICT pour un montant de 50000 gourdes à l’ordre du CASEC de la 1ère section du Haut Mariboux (commune de Ouanaminthe) a également été encaissé deux fois pour deux montants différents  50 milles gourdes et 3 millions 150 milles gourdes.

Les deux transactions sont effectuées le 25 et 27 Septembre 2017.

Et un 3ème chèque portant le numéro 65159 au montant 1 million 125 milles gourdes a été encaissé le 29 septembre 2017 alors que le chèque portant ce numéro n’est pas encore en utilisation et fait toujours partie des chèques vierges.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *