X

X


Des chauffeurs de la compagnie “Dignité” observent un arrêt de travail

Des chauffeurs de la compagnie “Dignité” observent un arrêt de travail

Des chauffeurs de la compagnie de transport “Dignité” expriment leur ras-le-bol pour n’avoir pas reçu leur salaire depuis 8 mois.

Ces prostestataires organisent toutes sortes de mouvement: arrêt de travail, manifestations de rues pour réclamer le paiement de 8 mois d’arriérés de salaire.

Ils dénoncent la mauvaise foi du directeur général de l’institution, Mandénave Jean qui, selon eux, n’a effectué en ce sens aucune démarche auprès du ministère de l’économie et des finances.

Depuis la semaine dernière, ils ont entamé la deuxième phase de leur mouvement de protestation pour non seulement exiger le paiement de plusieurs mois d’arriérés de salaire mais également la démission sans condition de Mandénave Jean.

“Ce dernier ne fait que de fausses promesses afin de calmer notre colère”, déplorent les chauffeurs protestaires.

Ils accusent le directeur de l’institution de proférer des menaces de mort à leur encontre. Ils persistent et signent: Mandénave Jean finira par démissionner.

Afin de le contraindre à la démission, ils menacent de maintenir la mobilisation. Les protestataires disent compter sur la collaboration des autres chauffeurs de transport de la compagnie Dignité au niveau des villes de province afin de renforcer le mouvement.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *