Des écoliers et universitaires lancent une pétition pour exiger la reprise des activités scolaires et universitaires

Des écoliers et universitaires lancent une pétition pour exiger la reprise des activités scolaires et universitaires

Nous, jeunes lycéens et universitaires du pays, nous lançons cette pétition afin de demander aux membres du gouvernement et à l’opposition anti-gouvernementale de veiller au fonctionnement normal des écoles et des universités.

Depuis le 15 septembre 2019, le pays est dans une situation de grève générale ou rien ne fonctionne. Les protagonistes et expert en politiques parle du phénomène pays lock, ainsi les écoles et les universités ont été fermées dans le pays en raison de la crise socio-politique. Pendant que les acteurs politiques et économiques se font la guerre, ils ne manquent jamais une occasion pour dire que la jeunesse est l’avenir du pays mais comment voulons-nous construire l’avenir de ce pays tout en ne laissant aucune possibilité aux écoles et aux universités d’ouvrir les portes à l’évasion et à la jeunesse?
Comment allons-nous assurer la sécurité de l’avenir du pays si nous ne sommes pas autorisés à nous rendre au espace de savoir et d’instruction sous la menace d’être attaqué par des manifestants dans les rues malgré l’uniforme ou le statut universitaire.

Nous avons décidé de faire entendre notre voix à travers le monde afin d’exiger au pouvoir en place et à l’opposition de ne plus instrumentalisé sur les écoles et les universités comme arme de guerre pour lutter sur la scène politique. Certains diront à qui profitera la réouverture des classe, comme élément de réponse nous dirons que cela profitera aux jeunes Haïtiens sans pour autant nuire à la lutte politique mais de grâce, laisse les espaces de savoir en dehors de vos combats interminable.

À l’échelle mondiale, l’éducation est une excellente arme pour lutter contre les inégalités sociales et permettre le développement durable d’un pays tout en assurant l’avenir de cette nation de ce fait si on instrumentalise les écoles et universités à des fins politiques l’heure est grave.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Nous pensons que les acteurs présents pensent à l’intérêt collectif que celui de l’intérêt individuel, l’éducation devrait permettre aux établissements scolaires et universitaires de s’ouvrir afin de mettre fin à cette société où le concept morale perd de sa valeur.

Nous voulons aller à l’école, nous voulons aller à l’université, nous voulons continuer à apprendre pour pouvoir servir notre pays. Même si nous sommes jeunes, nous pouvons faire entendre notre voix pour faire comprendre au dirigeants que nous sommes fatigués de cette situation. Les deux mois du calendrier scolaire qui ont été paralysé auront un impact majeur sur le parcours de l’étude des différents étudiants. Les lycéens ou universitaires ne seront pas en mesure d’achever leurs études cette année si la situation reste inchangée. En tant que jeunes, nous signons cette pétition afin de faire entendre notre voix en faveur des écoles ouvertes et des universités.

Cette pétition n’est pas un engagement politique. C’est une position axée sur l’avenir de la jeunesse haïtienne d’Haïti

Les signataires de cette pétition sont:

1-Claudy Edouard ( université quisqueya)
3- Emerson Opont ( École Acacia) porte parole 43895916
4- Dave Weitzlor ( Etudiant en droit)
5- Makenzy Lherisson (FDSE )
6- Damice Oggklein (bachelier )
7- Marie Alice Jennifer PAULICIN ( Université Notre Dame )
8- Alexandre Jean Miguélito ( Université Notre Dame)

7 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

7 Comments

  • Asmide Gay JEAN Claude ( mere de Famille)
    21 octobre 2019, 12:18

    Je veux que mes deux garçons devienent Des hommes instruits, bien éduqués , qu ils soient Des hommes utiles à eux mêmes, à leur patrie, mais surtout qu ils soient des instruments ulitisés efficacement par Dieu afin d établir son règne.

    REPLY
  • Chouman Ordelus
    21 octobre 2019, 13:05

    Commentaire *

    REPLY
  • Chouman
    21 octobre 2019, 13:57

    Les enfants des politiciens haitien sont à l’étranger et ne manquent meme pas un jour de classes. S’il arrive qu’on ne se presente pas à l’ecole, la direction de l’etablissement contacte la personne responsable de l’élève (étudiant) pour savoir ce qu’il se passe…C’est vraiment triste de voir ces politiciens se battant pour le pouvoir font pressions voire des menaces sur des écoles pour les empecher de fonctionner 😢 c’est inaceptable!
    Politiciens, vous avez droit à prendre le pouvoir comme vous semble bon, mais ayez pitié des enfants d’Haïti qui n’ont pas la possibilité d’aller à l’éntranger.

    REPLY
  • Dedie Nicholson
    21 octobre 2019, 14:03

    Je suis dac avec l’initiative,je veux quela vie reprennent en Haiti,l’ecole est tres important surtt aujourd’hui les jeunes ne s’interessent même pas a l’education.

    REPLY
  • Mégane
    21 octobre 2019, 14:05

    😑

    REPLY