Des élus prennent la défense de Jack Guy Lafontant

Des élus prennent la défense de Jack Guy Lafontant

Sans surprise, des députés membres de l’Alliance Parlementaire pour Haïti (APH) ont manifesté, ce mercredi, leur désapprobation vis-à-vis du groupe des seize parlementaires qui entendent interpeller le Premier ministre, Jack Guy Lafontant.

Jugeant inopportune la démarche des élus iterpellateurs, Alfredo Antoine, représentant de la commune de Kenscoff à la Chambre basse, a prévenu que la démarche des députés opposants au pouvoir n’aboutira pas.

Selon lui, les signataires de la demande d’interpellation ne disposent pas de la majorité requise pour faire capoter le Gouvernement.

Même son de cloche du côté de l’élu de Thomazeau qui met en doute la capacité des élus opposants de parvenir, si la séance d’interpellation a lieu, à accorder une motion de censure au Premier ministre, Jack Guy Lafontant.

Poussant plus loin ses réflexions, Price Cyprien admet que la démarche de ses collègues est un signe prouvant que quelque chose ne marche pas au sein du Gouvernement.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Notons qu’à date, le Président de la chambre des députés, Gary Bodeau, n’a pas encore officiellement répondu à la correspondance du groupe des seize parlementaires interpellateurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *