Des employés de la compagnie « Dignité » réclament 7 mois d’arriérés de salaire

Des employés de la compagnie « Dignité » réclament 7 mois d’arriérés de salaire

Cela fait plus de 7 mois depuis que la compagnie de transport scolaire « Dignité » n’a pas payé ses employés, évalués à plus 3 mille 500, selon le président du syndicat des employés de l’institution, Charles Alexandre Fedner.

Ce dernier informe que les employés de cette compagnie ont entrepris plusieurs démarches auprès de comptabilité de la Dignité mais aucune réponse n’a été apportée.

Pour faire passer leurs revendications, ces employés ont organisé des sit-in devant les locaux de la compagnie de transport scolaire et du ministère de l’économie et des finances.

Ils ont également marché dans les rues de la capitale en vue d’attirer l’attention des autorités. Mais rien n’y fait !

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

À bout de force, ils ont décidé d’observer un arrêt de travail.

Ces employés se disent dans l’incapacité de subvenir aux besoins de leur famille.

Même s’ils reconnaissent que la grève affectera les conditions de transport des écoliers, ces employés menacent de maintenir l’arrêt de travail jusqu’à ce qu’ils perçoivent leurs salaires.

Cependant, le président du syndicat des employés de la compagnie de transport scolaire  »Dignité », Charles Alexandre Fedner, affirme que les responsables de cette compagnie n’ont aucune volonté pour satisfaire aux revendications des employés. Il appelle à l’intervention du ministre de l’économie et des finances, Ronald Décembre.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *