Des étudiants de l’UEH préoccupés par la crise sécuritaire

Des étudiants de l’UEH préoccupés par la crise sécuritaire

Les étudiants regroupés au sein de la structure baptisée : « Cercle St-Hilaire » s’insurgent, une fois de plus, contre le laxisme des autorités face à l’insécurité. Lors d’une conférence de presse, ce mardi 14 juin, ils ont appelé les responsables à prendre des mesures pour juguler cette crise qui s’ajoute à l’impasse sociopolitique et économique qui bouleverse le pays.

Pour l’étudiant Célien Luxénat, plusieurs de ses camarades de l’Université d’Etat, ont abandonné les cours à cause des agissements des bandes armées. Il invite le chef du gouvernement à mettre tout en œuvre pour restaurer un environnement sécuritaire sur le territoire national.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

De son côté, Jean Louis Jean Bernard a vertement critiqué le ministre de l’éducation nationale, Nesmy Manigat qu’il juge plutôt inefficace dans sa fonction. « Monsieur Manigat se consacre de préférence à la propagande au lieu de s’atteler au renforcement du système qui est en déclin », a déclaré Jean-Louis Jean Bernard.

Il a également dénoncé le fait que bon nombre d’élèves aient cessé leurs activités scolaires en raison de la violence des groupes armés surtout dans les zones réputées de non-droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *