X

X


Des Parents de victimes du massacre de Carrefour-Feuilles déposent une plainte au Parquet

Des Parents de victimes du massacre de Carrefour-Feuilles déposent une plainte au Parquet

Des Parents des victimes du massacre de Carrefour-Feuille, accompagnés de leurs avocats, ont déposé une plainte au parquet de Port-au-Prince. Le député de la deuxième circonscription de Port-au-Prince, Jean René Lochard, le directeur et le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales, le délégué départemental de l’Ouest Pierre Richard Duplan et Fritz Jean Louis sont concernés par cette plainte.

Ils sont accusés d’avoir planifié, avec le gang de Sony Jean alias Ti je, ce massacre perpétré dans la nuit du 24 avril et le journée du 25 ayant coûté la vie à 8 personnes et des dizaines de blessés.

Pour l’un des avocats des parents des victimes, Marc-Antoine Maisonneuve, ce qui s’est passé à Carrefour-Feuille a été l’oeuvre d’une association de malfaiteurs constituée d’hommes politiques de l’équipe au pouvoir.

L’un des 7 avocats qui ont signé la plainte déposée au parquet, Mario Beauvoir, va plus loin pour exiger la levée de l’immunité du député Jean René Lochard afin de permettre à la justice de mener à bien son enquête. Maître Beauvoir juge anormal que ce parlementaire soit toujours en fonction alors qu’il est de connivence avec un bandit.

Lifran Laurenvil, l’un des parents des victimes, explique que depuis l’intervention de la police dans le quartier de Carrefour-Feuille pour capturer le chef de gang de Sony Jean et ses soldats, les résidents de la zone sont livrés à eux- mêmes. Les habitants de ce bidonville vivent avec la peur au ventre, regrette ce quinquagénaire qui réclame justice et réparation pour son fils assassiné par balles.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *