X

X


Des policiers “assassins” de leurs frères d’arme, en cavale et recherchés parla PNH

Des policiers “assassins” de leurs frères d’arme, en cavale et recherchés parla PNH

La police nationale d'Haïti a déjà identifié quelques policiers impliqués dans l'assassinat de leurs frères d'armes. Une information communiquée par le porte-parole adjoint de la police nationale d'Haïti, Gary Desrosiers.

Ces policiers sont en fuite et refusent de répondre aux convocations de l’inspection générale de l’institution policière (IGPNH).

Au niveau du haut-commandement de la PNH, des mesures ont été prises lors d’une réunion convoquée par le directeur général de la PNH, pour épurer l’institution policière.

La police nationale veut désormais se débarrasser des mauvaises graines qui veulent salir l’image de la PNH, selon l’inspecteur principal, Gary Desrosiers.

Ce dernier annonce qu’un avis de recherche sera lancé sous peu contre les policiers qui sont en fuite. Contrairement aux chiffres communiqués par les organisations de droits humains, Gary Desrosiers informe par ailleurs que l’institution policière a recensé 4 policiers tués par balles au cours du mois de janvier.

Il dit toutefois ignorer les mécanismes utilisés par ces organisations de défense des droits humains pour recenser les victimes de violences armées. Gary Desrosiers rappelle qu’en 2016, 26 policiers ont été tués par balles, contre 17 tués en 2017 tués dans l’exercice de leurs fonctions.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply