Des travaux de construction de routes s’effectuent un peu partout dans le pays!

Des travaux de construction de routes s’effectuent un peu partout dans le pays!

La Caravane du changement n’est ni en panne ni au repos. Bien au contraire, elle poursuit son chemin à travers les différents coins et recoins du pays. Le silence stratégique du président de la République, Jovenel Moïse, sur ce programme-phare de son administration confirme qu’il y a, comme le dit le vieux livre, un temps pour parler un temps pour agir.

Après les grandes annonces du chef de l’état en ce qui concerne la Caravane, le moment était venu de la laisser faire son chemin.

En effet, grâce à l’acquisition d’engins lourds pour un total de 123 millions de dollars effectuée par l’Etat haïtien dans le cadre de ce programme, le ministère des travaux publics, transports et communication (MTPTC) a été renforcé.

De ce renforcement sont nés, en l’espace de deux ans seulement, deux usines de production d’asphalte, l’une à Campérin (Sud), l’autre à l’Acul (Gros morne). Plus de 1500 kilo mètres de route sont en construction à travers tout le pays en vue de faciliter l’interconnexion des différents départements. Plus de 70 kilomètres de route sont en phase d’exécution. Aujourd’hui, le tronçon ‘’Kafou Jòf ‘’/Anse à Foleur est devenu une réalité.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

A Terre-neuve, à Gros-morne, aux Gonaïves, des routes ont été soit construites soit réhabilitées en vue d’améliorer le secteur du transport. Dans la cité de l’Indépendance, à Raboteau notamment, des travaux de construction s’effectuent de jour comme de nuit pour la plus grande joie des habitants.

Satisfait, le député de Gros-morne, Fritz Chéry témoigne : « Avec la présence de cette usine d’asphalte dans la commune de Gros-morne, le désenclavement du grand Nord est une garantie. Beaucoup de routes seront construites. Jusqu’ici, le Nord a toujours été traité en parent pauvre. Des routes faites en terre battue n’ont jamais été asphaltées depuis très longtemps ».

En outre, plus d’une cinquantaine de ponts sont en construction dans pays. Citons entre autres : 11 dans le département du Nord-Ouest, 5 à Hinche/Saint-Raphaël, 4 dans le département de la Grand-anse.

Comme d’autres départements du pays, celui des Nippes n’est pas en reste. Dans ce département, l’Etat haïtien a lancé la construction de plus de 108 kilomètres de route. Au niveau de la Grand-anse, 92 kilomètres de routes reliant différentes zones sont en construction. Sans compter des travaux de rénovation de la ville de Jérémie ayant subi de plein fouet les assauts du cyclone Matthew.

Depuis qu’elle s’est établie dans le Sud-est, la Caravane est en marche sans interruption. 230 kilomètres de routes sont en construction dans ce département. 197 kilomètres devront relier à Marigot à Anse-à-Pitre, Jacmel à Cote-de-fer, Jacmel à La Vallée de Jacmel. Tout ceci pour le bonheur des habitants de ces différentes régions qui ne ratent pas l’occasion de vanter les mérites de l’administration Moïse. Dans cette même veine, le Boulevard Dumarsais Estimé à Belladère se construit. A Savannette, Limbé, à Caracol, la Caravane est à pieds d’œuvre. Au Cap-Haitien, des tronçons de routes se construisent, d’autres comme celui de Labadee sont comptés dans la foulée.

A Trou du Nord, à Léogâne, dans le département de l’Ouest également, des travaux de construction de routes s’effectuent ainsi que de travaux d’urbanisation. De Gressier à Kenscoff,  24 kilomètres se construisent.

Des chiffres et plus encore qui témoignage de la volonté du président de la République, Jovenel Moïse, de favoriser le développement du pays, en commençant par l’interconnexion des différents départements.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *