X

X


Des victimes de l’incendie du marché Hyppolite appellent encore à l’aide

Des victimes de l’incendie du marché Hyppolite appellent encore à l’aide

Les marchands victimes de l'incendie qui a ravagé la partie sud du marché Hyppolite, dans la nuit du 12 au 13 février dernier, veulent se débarrasser des tôles rouges qui entourent ce site pour remettre sur pied leur commerce.

Depuis 4 mois, ils se plaignent de n’avoir jamais rencontré les réponsables de la compagnie de téléphonie mobile Digicel concernant la reconstruction de la partie sud du marché qui a été consumée par le feu.

Ce qui provoque des grognes et des mécontentements parmi les victimes qui dénoncent le comportement irresponsable des autorités.

Ces commerçants et commerçantes qui ont manifesté devant les locaux de la DIGICEL veulent avoir une réponse concrète de la part des responsables de cette compagnie qui, selon eux, avaient promis que les travaux de reconstruction de ce marché s’achèveront dans 7 mois.

Dans le cas contraire, ces commerçants menacent de se débarrasser rapidement des tôles qui encerclent la partie qui a été détruite pour qu’ils reprennent leurs activités commerciales. Ils se plaignent de n’avoir reçu aucune assistante ni de la part de la compagnie ni des autorités.

Certains d’entre eux, qui ont créé un petit espace pour étaler leurs marchandises, se sentent exposés aux éventuels accidents de la circulation. ”Aucun moyen de faire du commerce dans un environnement pareil. Et d’ailleurs, l’accès à l’espace est interdit”, ont-ils expliqué.

Toutefois, ils menacent de gagner les rues sous peu afin de contraindre les autorités à reconstruire le marché Hyppolite.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply