Deux jeunes femmes accusent le titulaire du MENFP  »d’avoir pointé son arme sur elles »

Deux jeunes femmes accusent le titulaire du MENFP  »d’avoir pointé son arme sur elles »

Deux jeunes femmes ont accusé le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle de tentative d’assassinat lors d’un incident qui s’est produit, mercredi au soir, sur la cour de Eagle Market, à Delmas.

Ces deux sœurs qui sont revenu sur les faits expliquent que le ministre Cadet a pointé son arme à feu sur elles après que la portière de leur voiture ait légèrement égratigné la  »belle Mercedes bleue flambant neuve » du ministre, immatriculée BB71922.

L’une d’entre elles, Marie Sandra Cériné, qui s’est confiée à Haïti 24, est convaincue le titulaire du MENFP les aurait tuées n’était-ce l’intervention d’un agent de sécurité du supermarché qui a volé à leur secours.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Joint au téléphone par l’agence, le Ministre Pierre Josué Agénor Cadet a rejeté d’un revers de main cette accusation.

Il raconte que sa voiture a bel et bien été excoriée par celle des jeunes qui ont été prises de panique en voyant son arme sur le siège droit de sa voiture, après qu’il soit descendu pour un constat.

 »Je n’avais en main q’un téléphone portable qu’elles ont vraisemblablement pris pour un pistolet », conclut le titulaire du MENFP.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *