Deux mandats d’amener décernés contre l’étudiant Matiado ?

Deux mandats d’amener décernés contre l’étudiant Matiado ?

L’arrestation de l’étudiant de la Faculté d’Ethnologie (FE) Matiado connu sous le sobriquet « Mafoud » semble plus compliquée. En effet, des informations obtenues de source fiable ont révélé que deux mandats ont été décernés contre ce dernier. L’un à Petit-Goâve et l’autre à Port-au-Prince.

Selon les informations, le mandat décerné contre le jeune Matiado à Port-au-Prince concerne surtout les actes qu’il aurait posé à l’encontre des officiels de l’Ambassade des États-Unis. Dans ce cas précis, il est reproché de destruction, de menace de morts, de tentative sur des officiels de l’Ambassade des États-Unis.

D’un autre côté, la justice n’a pu mettre la main sur ce dernier avant qu’il ne se rende dans sa province, à Petit-Goâve où il a causé de nombreux dégâts, d’après les révélations du juge Valambrun.

Toujours selon le juge Valambrun qui a émis le mandat d’amener contre Matiado, ce dernier est accusé de destruction et voies de faits. Des infractions pénales pour s’être introduit illégalement dans la demeure d’autrui causant d’énormes pertes aux propriétaires. Aussi, le juge a fait savoir qu’il a également agressé une femme habitant la demeure.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En outre, l’ex-député Timoléon a réfuté les informations tendant à faire croire qu’il serait derrière l’arrestation de Matiado. L’ancien député Stevenson J. Thimoléon a affirmé ne pas être lié à l’arrestation de l’étudiant de la Faculté d’Ethnologie (FE). En effet, dans une note adressée à Haïti 24, ce dernier a expliqué n’avoir lancé aucun mandat contre le militant Matiado, « malgré ses actes de dégradation sur sa demeure à Petit-Goâve ».

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *