Discussions politiques : la DIRPOD n’a pas rencontré Jovenel Moïse

Discussions politiques : la DIRPOD n’a pas rencontré Jovenel Moïse

Vendredi dernier, dans une adresse à la nation, le président de la République, Jovenel Moïse, avait révélé avoir entamé des négociations avec des acteurs de l’opposition radicale depuis trois mois environ. Cette déclaration a suscité de vives réactions dans le milieu politique. De plus en plus, des membres de l’opposition se démarquent.

Les différents partis membres de la direction politique de l’opposition démocratique (DIRPOD) disent n’avoir participé à une quelconque rencontre avec le chef de l’Etat autour d’un accord politique. Fusion des socio-démocrates, Inite, Verite, Secteur démocratique et populaire, Veye Yo, OPL, tous affichent la même position.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon une note de la DIRPOD, le président cherche à induire la population en erreur . « Aucun parti membre de la DIRPOD n’a été́ contacté ni n’a pris part à aucune rencontre avec le Président de la République », ont affirmé des responsables de cette nouvelle structure de l’opposition, dont Nenel Cassy, Génard Joseph et Kénol Mathieu. D’autres opposants au pouvoir assimilent la déclaration du chef de l’Etat à une démarche de diversion.

Le changement de la Constitution que prône le locataire du palais national est un crime de haute trahison, de l’avis de ces opposants. « La DIRPOD tient à rappeler au président Moïse qu’il a prêté le serment solennel de respecter et de faire respecter la Constitution et que de ce fait il se rend parjure et commet un crime de haute trahison en prétendant vouloir changer la Constitution qu’il prend un malin plaisir à violer », a précisé la note.

Toutefois, un des membres fondateurs du secteur démocratique et populaire (SDP), Walsonn Sanon, avait révélé que des échanges ont bel et bien eu lieu entre des acteurs de l’opposition et des proches du pouvoir. Ce qui a suscité de nouvelles dissonances au sein du SDP.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *