X

X


Disparition de 50 fusils T-65 au Palais national, le Parlement ouvre une enquête

Disparition de 50 fusils T-65 au Palais national, le Parlement ouvre une enquête

La commission justice, sécurité et défense du Sénat de la République et la direction générale de la police nationale d’Haïti se sont mis d’accord sur l’ouverture d’une enquête parlementaire en vue de faire la lumière sur la ”disparition mystérieuse” d’une cinquantaine de mitrailleuses au Palais national en 2012.

Deux parmi ces mitrailleuses ont été retrouvés récemment à la Jamaïque et en République dominicaine. Un de ces fusils, qui appartient à la police nationale d’Haïti, a été utilisé, en juillet 2018, dans le cambriolage d’une banque en République dominicaine, selon les autorités dominicaines.

Le directeur général de la PNH, Michel-Ange Gédéon avait confirmé au journal Le Nouvelliste que cet arme fait partie des cinquante fusils T-65 disparus au Palais national entre fin de 2015 et le début de 2016. Après un inventaire dans l’arsenal du palais national, le haut commandement de l’institution policière a constaté que pas moins de 50 fusils T-65 ont disparu.

Le 2 décembre 2018, un fusil d’assaut “Galil” de la PNH a été retrouvé en possession d’un gang démantelé à la rue Porcelaine, impliqué dans le massacre de La Saline. Le Galil en question, modèle IWI  ACE21, numéro de série 43100915, calibre 5,56 millimètres, a été doté au palais national par la direction de la logistique de la PNH.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply