Division au sein du mouvement PetroChallenge?

Division au sein du mouvement PetroChallenge?

Alors que le mouvement de Petrochallenge a pris sa vitesse de croisière, les initiateurs semblent être divisés autour de son objectif.

Le mouvement Petrochallenge s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’impunité, la corruption et l’insécurité entre autre, a fait savoir Ralph Nicolson Jean de la branche baptisée «Initiative pour le progrès d’Haïti», précisant qu’il n’a jamais été question du départ ou de la démission de Jovenel Moïse.

« Nous n’avons pas été motivés par la politique», a martelé M. Jean, lors d’une intervention sur une station de Radio de la capitale.

Ralph Nicolson Jean, s’en est pris, en ce sens, au regroupement «Nou pap dòmi» qui a organisé, ce jeudi, une marche de 7 tours du Palais national. Ce qu’il assimile à des manœuvres politiciennes visant la transformation de la lutte de la jeunesse.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Voilà pourquoi, le groupe des Petrochallengers de l’«Initiative pour le progrès d’Haïti» n’avait pas participé à cette marche, a renchéri Ralph Nicolson Jean qui a fait remarquer que, cette marche comptait plus d’activistes politiques que de jeunes qui se battent pour mettre un terme à l’impunité, la corruption et l’insécurité qui caractérisent la société haïtienne.

« Nou pap dòmi décide de politiser le mouvement parce qu’il a été monnayé », a dénoncé M. Jean.

Lors de cette intervention, il s’est inscrit en faux contre les déclarations de l’une des leaders de «Nou pap dòmi», Velina Charlier, selon lesquelles, elle n’aurait aucun lien avec des politiciens dans le cadre de leur mouvement.

Rappelons que, lors de sa participation à une édition de journal sur Radio Vision 2000 au début de la semaine, le secrétaire d’Etat à la communication, Eddy Jackson Alexis avait lancé une mise en garde contre toute la politisation de l’affaire PetroCaribe, appelant les manifestant à laisser la justice faire son travail dans le cadre de ce dossier.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *