Donald Trump traite Haïti de  »pays de merde »

Donald Trump traite Haïti de  »pays de merde »

Le président américain, Donald Trump continue d'humilier les haïtiens. Le 4 janvier dernier , lors d’une rencontre avec les législateurs dans le bureau ovale, la question d’un accord sur l'immigration était au centre des discussions.

Le journal américain Washington Post a rapporté que l’évocation du dossier a énervé le président américain.

Ce qui l’aurait poussé a déclaré : « Pourquoi avons-nous tous ces gens des pays « shithole » (trou de merde) à venir ici? », faisant référence clairement à Haïti, El Savador et les pays africains.

Trump pense, selon la même source, que les « Etats-Unis devraient plutôt accueillir plus de gens de pays comme la Norvège ».

« Pourquoi voudriez-vous que des gens originaires d’Haïti viennent ici ? », aurait clamé le président américain, à l’idée seule d’entendre que les Haïtiens bénéficieront du statut d’immigrant légal.

Une information que la maison blanche n’a pas dénié.

Dans une note écrite ce jeudi 11 janvier, Raj Shah, le secrétaire de presse adjoint de l’administration explique : « Certains politiciens de Washington choisissent de lutter pour des pays étrangers, mais le président Trump se battra toujours pour le peuple américain ». Serait-ce une confirmation des déclarations scanaleuse de Donald Trump?

A M. Shah a rajouté : « comme d’autres pays qui ont une immigration fondée sur le mérite, le président Trump se bat pour des solutions permanentes qui rendent notre pays plus fort en accueillant ceux qui peuvent apporter une contribution à notre société, développer notre économie et s’assimiler à notre grande nation».

Rappelons que le 23 décembre dernier, deux journalistes du New York Times rapportaient que le président américain, l’homme le plus puissant du monde, aurait proféré que les Haïtiens ont « tous le Sida ».

Si la Maison blanche a démenti cette déclaration, cette nouvelle sortie incendiaire remet sous les feux de la rampe l’intention de Donald Trump à vouloir chasser les immigrants haïtiens du pays de l’Oncle Sam.

 

En guise d’une petite piqûre de rappel, le président américain Donal Trump avait visité le vendredi 16 septembre 2016 le Little Haiti à Miami en Floride lors de sa campagne électorale.

Au cours de cette visite, le chef de l’État américain a parlé avec les résidents et a répondu à leurs questions.

À l’occasion le candidat à la présidence Donald Trump a dit à la foule qu’il était venu « écouter et apprendre » et construire une nouvelle relation avec la communauté.
« Que vous votiez pour moi ou non, je veux vraiment être votre plus grand champion », avait-il déclaré.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

2 Comments

  • Dorvil paul jacques
    12 janvier 2018, 08:22

    Je me sens indigné d avoir entendu parler le President des etats unis ,qu il sache qu haiti c est un grand pays de l Amerique qui fait l histoire en aidant d autre pays a reprendre leur independence comme le pays du grand chef d etat des etats unis.Aujourd hui mon president a pour devoir de demontrer aux yeux du monde entier ce qu est haiti..

    REPLY
  • Valery
    21 janvier 2018, 19:59

    Je suis élève de seconde ,je suis haïtienne et je pense que cette déclaration du sieur Trump devrait nous concientiser en tant qu’haitien (en tant que nation). Défendre Haïti ne repose pas sur les réplications ,sur nos raisons mesquines de vouloir être ce qu’on n’est pas encore .On peut être plus que les états unis si on veux ,mais il faut viser haut plus haut les jeunes doivent s’ impliquer il faut suspendre non désirs de "bredjenn,blode " qui nous conduit à ces musiques de "bôdeguet " qui sont aujourd’hui tendances .Nous sommes l’avenir de ce pays .Agissons tel le gouvernement n’est pas le seul concerné ont l’est tous!!!!!!!!!!

    REPLY