Dossier ONAMART/ONAPHARMA : Reginald Boulos fait de son audition à l’ULCC un mystère

Dossier ONAMART/ONAPHARMA :  Reginald Boulos fait de son audition à l’ULCC un mystère

Reginald Boulos qui s’est fait accompagner de son avocat Maitre Samuel Madistin, a été auditionné durant plusieurs heures par des enquêteurs de l’Unité de Lutte Contre la Corruption autour des prêts qu’il a effectués à l’ONA.

Ce vendredi, les enquêteurs et les employés de l’ULCC qui ont été pris en otage, lors de la convocation de l’ex-sénateur Youri Latortue, se réjouissent de navoir pas été l’objet de menace.

Un cordon de sécurité mis en place, tôt ce matin par les agents de l’ordre, a fait échec aux plans macabres des partisans et sympathisants de l’homme d’affaires. Les supporteurs de Reginald Boulos, accompagnés des bandes à pied, ont tenté de créer de l’animation dans les parages de l’ULCC.

Ils ont été contraints par les policiers de rester à l’écart des locaux du bâtiment. Seuls les journalistes et les concernés ont été autorisés à traverser le périmètre de sécurité érigé par les unités spécialisés.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Après plusieurs heures d’attente, Reginald Boulos a déclaré aux journalistes que son audition est secrète. Il dit avoir remis tous les documents nécessaires à l’institution pour faciliter son enquête autour des prêts effectués à l’ONA.

Aux micros des journalistes, le leader du Mouvement de la Troisième Voie assimile sa convocation à une persécution politique.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *