Économie : Des maisons de transfert menacent de fermer leurs portes pour exiger le retrait de la circulaire de la BRH

Économie : Des maisons de transfert menacent de fermer leurs portes pour exiger le retrait de la circulaire de la BRH

Des sous-agents de change (maison de transfert) annoncent, pour ce dimanche, la fermeture de leurs portes en vue d’exiger le retrait de la circulaire 114-2 de la Banque centrale exigeant le paiement des transferts en monnaie locale.

Selon l’union des sous-agents de transfert d’Haïti (UNATHA), cette mesure n’est bénéfique qu’aux banques commerciales ainsi qu’une frange de l’oligarchie qui manipulent, comme bon leur semble, l’économie nationale.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cette mesure provoquera la révocation de plus de 50 milles employés, déplore l’UNATHA, dans une note paraphée par le président de l’association, Pierre Renel.

Rappelons que, dans un message publié sur son compte Twitter en début de semaine, la BRH a annoncé la mise en application de la circulaire 114-2 à partir du 1er octobre, date à laquelle débutera la nouvelle année fiscale.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *