Éditorial : L’image de Léon Charles fait peur aux « bandits » de tout acabit

Éditorial : L’image de Léon Charles fait peur aux « bandits » de tout acabit

A peine installé dans son poste de Commandant en chef de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles, est déjà livré aux critiques acerbes de l’opposition, notamment à la férocité langagière des Lavalasiens.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Une attitude qui, au regard de l’histoire plus ou moins récente, s’explique par le fait que l’actuel Patron de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles, sait comment traquer les « bandits de toute espèce » jusque dans leurs derniers retranchements. Les auteurs intellectuels et matériels vivants   de « l’opération Bagdad » des années 2004, 2005, s’en souviennent.  

Purement et simplement, voilà pourquoi lanomination de l’ex-commandant en chef de la PNH au même poste fait peur au même clan : Lavalas. 

Comme le veut le vieux dicton : « A malin, malin et demi ». Déjà, envers et contre tout, le Directeur a.i de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles, s’affirme dans son poste en passant, le mardi 17 novembre, des consignes impératives aux agents de toutes les unités de l’institution policière afin de rétablir la paix dans le pays.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    19 novembre 2020, 00:47

    "Pour faire la fête, ou pour oublier leurs MALHEURS, beaucoup de personnes ne pensent qu’à s’enivrer."

    Le remplaçant de Rameau Normil a le dos au mur… Les associés de l’opération Bagdad I et II (2004-2006) et les résidus Lavalas dans son ensemble ont de l’aversion pour un tel homme. Sans oublier, il est un ancien militaire. Soit dit au passage, le FAUX coup d’État du 30 septembre 1991, continue de Bouleverser le pays. Jal Raoul Cedras et co, n’étaient pas à l’école des Augusto Pinochet… et Blaise Compaoré.

    Les Vrais Patriotes du pays et de la Diaspora sont en désaccord avec le DG de la PNH pour son vote contre le Venezuela du commandant Hugo Chavez. Jusqu’à preuve du contraire, je ne crois pas le nouveau DG avait ses mains mêlées dans les liasses de billets du fonds Petro Caribe. Et ne me dit pas, il est un homme de basses œuvres.

    En parlant de Pinochet, l’histoire de l’armée à travers le monde ne se résume pas à des réactionnaires de la pure espèce. Les Juan Domingo Peron… Jacobo Arbenz et Hugo Chavez, viennent d’autres écoles de pensées.

    Il est à se demander si toutefois le DG va traquer le G9 en famille et alliés. Les hommes de Jean-Philippe "Samba Boukman" Jean-Baptiste (opération Bagdad I et II) étaient à la solde d’un pouvoir criminel et déchu. Aujourd’hui, c’est une autre configuration ou du moins l’inverse. Les opposants et leurs journalistes, et une bonne partie de la société civile parlent du Terrorisme d’État. Comme quoi, le G9 en famille et alliés, et le pouvoir s’entremêlent. Si c’est vrai, est-ce que le DG va être en mesure de les traquer? L’ancien DG Rameau Normil avait cassé ses dents face au G9 en famille et alliés. Est-ce que le nouveau DG avait posé certaines Conditions avant d’accepter le poste?

    Le 18 novembre, on a une certaine idée de la nouvelle direction de la PNH par rapport aux manifs "vle pa vle fok li ale." Il faut coûte que coûte maintenir le cap vers la formule de Rameau Normil, rien que la répression. Mais, par rapport au G9, Normil et Co, avaient gardé un profil bas. C’est là, j’attends le nouveau DG à l’œuvre. Les MANIFS sont garanties par la Constitution et les Lois du pays. Par contre, les Gangs et les "Bandits Légaux" sont des hors la loi. Le PM a besoin de participer dans les activités "Ti sourit" à Martissant et de s’enivrer… Le DG de la PNH, à vos marques. Nan savann a la kote w tande…

    L’Observatoire des Questions Haïtiennes et Internationales

    REPLY