Éditorial: L’Insécurité, le vrai défi !

Éditorial: L’Insécurité, le vrai défi !

Jovenel Moïse a plus de force que l’opposition dont le grand déficit d’imagination n’est plus à démontrer. Mais, les gangs armés ont, vraisemblablement, plus de pouvoir que même le président de la République.

Face à la Police Nationale d’Haïti qui, timidement, pêche des bandits dans l’eau trouble d’une réalité sociopolitique qui dépasse la fiction, les groupes armés de Grand Ravin, Village de Dieu, Martissant, font figure de super-puissance.

Une partie de la Cité est plongée dans l’obscurité la plus totale de l’insécurité grandissante.

Une insécurité contrôlée par des bandits qui, à l’évidence, constituent des marionnettes manipulées par des mains invisibles, dont les noms sont peut-être connus.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les actes de banditisme, le kidnapping sont en recrudescence depuis le constat de la caducité du Parlement par Jovenel Moïse. Surprenant!!!

Bruits de balles ici et là. Mort d’innocents un peu partout. Assassinat de policiers par endroits. Les autorités qui n’ont d’autorité que le nom sont quasiment indifférentes.

Aucune voix ne s’élève pour dire un NON substantiel à l’insécurité. Aucune force politique et/ou sociale ne s’engage à la combattre.

Seule la politique cynique de feu René Préval consistant à « Naje pou w sòti » semble de mise!

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *