Élections : Jovenel Moïse veut mettre en place un nouveau CEP

Élections : Jovenel Moïse veut mettre en place un nouveau CEP

Environ une semaine après la démission en bloc des membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP), le président de la République, Jovenel Moïse, a décidé de lancer les consultations afin de les remplacer.

Le temps presse. Le locataire du Palais national n’a pas une seconde à perdre dans le cadre de la préparation des élections, selon certains observateurs. Pour ce faire, il a besoin d’un conseil électoral. Dans cette perspective, son cabinet a écrit au coordonnateur général du Transport Terrestre Haïtien, Mehu Changeux. pour lui demander de choisir une personne devant représenter son secteur au CEP.

« Aussi, le Secteur Syndical est invité, de préférence dans les soixante-douze heures suivant la réception de cette correspondance, à se mobiliser en vue de désigner son représentant au CEP », a écrit le cabinet de Jovenel Moïse.

« Le Cabinet du Président de la République apprécie particulièrement l’engagement des responsables du Secteur Syndical en faveur de la démocratie et du développement de notre pays et tient à leur adresser, par votre entremise, l’assurance de sa meilleure considération », a conclu la correspondance.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langamier
    2 août 2020, 03:31

    J’invite les responsables du site et les internautes à relire mes textes, en ce qui a trait au CEP, j’avais tout prévu. En voulant jouer en Équilibriste durant son mandat, Jovenel Moise s’est fourré les doigts dans l’oeil comme tous ses prédécesseurs. Il n’avait pas jugé nécessaire de faire les élections, tout en engraissant les Don Kato (RALONJ) et les Marie Frantz Joachim (FREE MONEY). Maintenant, c’est la phase de Tanbou Lou. IMPASSE.

    REPLY