En 2018, l’eau potable: un luxe pour les Petit-Goâviens

En 2018, l’eau potable: un luxe pour les Petit-Goâviens

S’approvionner en eau potable a toujours été l’un des plus grands problèmes auxquels fait face la population de certaines communes. La distance parcourue pour se la procurer pose problème. Dans le cas de la commune de Petit-Goâve c’est la pénurie.

Dans cette commune, l’eau n’est pas accessible à la population. Un groupe de citoyens se sont rendus vendredi devant les locaux logeant le bureau de la DINEPA local pour réclamer l’accès à l’eau potable.

Une situation qui n’a pas changé depuis 2010, quelques mois après le passage du séisme dévastateur. À l’avenue Simmond’s (Ti Ginen ) de Petit-Goave, avoir accès à l’eau devient impossible.

Pour attirer l’attention des autorités concernées sur l’indisponibilité de cette boisson naturelle et indispensable, un groupe de citoyens ont revendiqué leur droit en présence du directeur Local de la Direction nationale de l’eau potable et l’assainissement, Caleb Bonègre.

Après avoir écouté les revendications des habitants de la commune de Petit-Goâve, Calèb Bonègre a expliqué, calmement, que ce problème lui préoccupe également. Il dit avoir déjà élaboré un projet visant à alimenter les résidents de l’avenue Simmond’s en eau potable. Un projet évalué à plus de 2 millions de Gourdes.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Parallèlement, il dit avoir entamé, sans succès, plusieurs démarches en ce sens auprès du bureau central de la DINEPA.

Caleb Bonègre regrette que le bureau central de la DINEPA, situé à Pétion-ville, ne dispose pas encore de moyens pour financer ce projet.

Il a encouragé la population à entamer leurs démarches personnelles auprès des autorités concernées afin que ce projet soit démarré.

Ces habitants menacent de gagner les rues bientôt afin d’exiger des infrastructures hydrauliques dans la commune de Petit-Goâve notamment à Ti Giinen.

Les citoyens réaffirment leur volonté à poursuivre leur mouvement revendicatif pour que Ti Ginen soit doté d »infrastructures de distribution d’eau potable

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *