En contact avec Arnel Joseph sans etre son complice, Gracia Delva se défend

En contact avec Arnel Joseph sans etre son complice, Gracia Delva se défend

24 heures après avoir été accusé par l’un de ses pairs d’être de connivence avec Arnel Joseph, le sénateur Gracia Delva n’a pas nié être en contact avec le chef de gang.

L’élu de l’Artibonite confirme avoir passé des coups de file à Arnel Joseph sans jamais le rencontrer en personne.

Le sénateur-chanteur qui n’a pas révélé aux journalistes la teneur de ses conversations avec le bandit notoire, laisse la responsabilité au sénateur Jean Rennel Senatus de faire cette révélation.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Et au cas où ses conversations avec Arnel Joseph se révèleraient douteuses voire compromettantes, Gracia Delva est prêt perdre son immunité.

Plus loin, l’élu de l’Artibonite, sans le citer, semble avoir accusé Youri Latortue, son collègue, d’être le principal fournisseur d’armes et de munitions au chef de gang.

« Je ne fais pas de commerce d’armes en Haïti. Je n’ai pas de compagnie de sécurité en Haiti », a martelé le parlementaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *