En désaccord avec Joe Biden, Elon Musk ne votera plus pour les démocrates

En désaccord avec Joe Biden, Elon Musk ne votera plus pour les démocrates

L’homme le plus riche du monde Elon Musk fait encore parler de lui après avoir annoncé qu’il ne voterait plus pour les démocrates, mais plutôt pour les républicains. Derrière cette annonce cache bien plus qu’un simple message contre les démocrates. Plus d’un se demande si Elon Musk s’est reconverti en politicien? Comprendre la position d’Elon Musk et pourquoi il s’embrouille et s’attaque aux démocrates?

Il y a 4 mois, janvier dernier, le président démocrate américain Joe Biden faisait l’éloge des voitures électriques et évoque l’avenir des Etats-Unis. Dans une brève allocution, à l’issue d’une réunion à laquelle le patron n’avait pas été convié, M. Biden avait déclaré que des entreprises comme GM et Ford construisent plus de véhicules électriques chez nous que jamais auparavant, mais Tesla a été complètement ignoré.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

C’est ce qui a provoqué l’agacement chez le PDG de Tesla qui a répondu sèchement à la déclaration du président américain qu’il a perçu bien comme un véritable affront. “Biden est une marionnette de chaussettes mouillées sous forme humaine. Il traite le public américain comme des imbéciles”, avait-il répondu, avant de poursuivre: “Pour des raisons inconnues, Biden est incapable de dire le mot “Tesla”.

Le milliardaire est arrivé même à se séparer politiquement du parti démocrate. Dans un autre tweet, il a annoncé qu’il ne voterait plus pour les démocrates mais plutôt pour les républicains. Pour se justifier, il a déclaré que “dans le passé, j’ai voté démocrate, parce qu’ils étaient (principalement) le parti de la gentillesse. Mais ils sont devenus le parti de la division et de la haine, donc je ne peux plus les soutenir et voterai républicain”.

Si les raisons pour lesquelles le milliardaire s’est remonté contre le président américain ont été révélées du grand public, celles de Joe Biden ont été précisées d’après le journal Bloomberg.

Selon Bloomberg, Joe Biden avait été soutenu tout au long de sa campagne présidentielle en 2020 par les syndicats du secteur automobile, qui seront pour lui des alliés stratégiques pour les prochaines élections de mi-mandat et la présidentielle de 2024. Or, Elon Musk est très hostile aux syndicats.

La guerre que se livre l’homme le plus riche du monde contre le 46e président américain est loin d’être un affrontement politique mais plutôt qu’une question de survie de l’entreprise Tesla ouvrant dans la technologie de véhicule électrique dont plus d’un considèrent comme le véritable leader.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *