X

X


En manque de moyens, Jessy Menos tente de faire bouger le ministère du tourisme

En manque de moyens, Jessy Menos tente de faire bouger le ministère du tourisme

La ministre du tourisme, Jessy Menos, a présenté ce lundi 7 mai, le bilan de sa première année à la tête du ministère.

Elle en a profité pour souligner les difficultés rencontrées au sein du MT et dresser ses perspectives.

”Le ministère du tourisme n’est pas outillé pour mener à bien sa mission dans le pays”, ces termes constituent la toile de fond du discours de la ministre, Jessy Menos qui a présenté l’ensemble des difficultés auxquelles elle est confrontée à la tête de ce ministère, lors d’une conférence de presse.

La titulaire du MT prend en exemple l’absence des représentants du secteur toutistique au niveau des Directions Départementales.

En outre, Jessy Menos a également évoqué l’absence d’un plan d’aménagement touristique qui, selon elle, est fondamental pour le développement de ce secteur. Afin de pallier cette situation, la ministre a annoncé le lancement, d’ici le mois de mai, d’un inventaire afin d’identifer les sites touristiques du pays qui nécessitent d’être aménagés.

Une proposition de loi sera déposée au Parlement dans le but de régulariser le secteur touristique, a-t-elle renchéri.

”Le secteur touristique est un vecteur économique”, affirme la ministre qui a encouragé l’Etat central à faire de ce secteur une priorité dans le processus de développement du pays.

La titulaire du MT qui a dressé une liste de ses perspectives, promet de travailler afin de changer l’image du pays à l’echelle internationale.

Sous peu, un plan d’action sera élaboré de concert avec d’autres membres du gouvernement afin d’accueillir les touristes potentiels qui viendront participer aux fêtes champêtres cette année.

L’aménagement du centre historique de la Ville du Cap-Haïtien, présentation d’un guide touristique sont entre autres points faisant partie de ses perspectives.

En ce qui a trait à la présentation de son bilan, Madame Menos informe avoir participé à des évenements où elle a eu l’occasion de projeter une autre image d’Haïti vers l’extérieur.

Elle a mentionné également son appui à 8 projets d’investissements touristiques, dont 6 au niveau de l’hébergement et 2 au niveau du transport touristique.

La ministre a aussi vanté l’augmentation des agents de la police touristique. 50 nouveaux recrus ont intégré le corps.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *