En panne de pouvoir, des anciens parlementaires saisissent le CEP

En panne de pouvoir, des anciens parlementaires saisissent le CEP

Les anciens parlementaires n’entendent pas lâcher-prise. Dans cette optique, ils ont saisi le CEP dans le cadre de leur démarche visant leur retour au Parlement.

Dans une note de presse, publiée le 25 janvier dernier, Youri Latortue, Jean Rennel Senatus, Jean-MarieSalomon entre autres, mécontents de la décision de Jovenel Moïse de constater la caducité du Parlement, le 13 janvier dernier, ont saisi le CEP en tant qu’organe contentieux de toutes contestations relatives aux élections, a l’application et/ou la violation de la loi électorale, conformément à l’article 197 de la constitution et du premier alinéa de l’article 1er du décret électoral ; à se prononcer sur la décision du chef de l’exécutif.

Les plaignants qui qualifient de violation du décret électoral de 2015 la décision du président Moïse, appellent les conseillers électoraux à dire le mot du droit afin de faire la lumière autour de ce sujet qui anime les débats tant sur les réseaux sociaux que dans les médias traditionnels.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *