Enquête à la douane: Les douaniers observent un arrêt de travail

Enquête à la douane: Les douaniers observent un arrêt de travail

La décision de l’Unité de Lutte Contre la Corruption de diligenter une enquête autour des révélations de corruption impliquant le directeur général des douanes, Romel Bell, a provoqué la colère de l’Association des douaniers haïtiens (ADH). Pour exprimer son exaspération, elle annonce une grève à partir de ce lundi 23 mai.

« Le comité de l’Association des douaniers haïtiens (ADH) invite le personnel douanier à observer un arrêt de travail tout en se présentant à son poste aux heures habituelles en attendant que le nécessaire soit fait et sollicite, en toute urgence, des autorités constituées de prendre les mesures nécessaires et indispensables à la reprise des activités au sein de l’administration », lit-on dans une note de l’ADH.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le comité de l’ADH entend, également, à travers cette décision, dénoncer la descente des enquêteurs de l’ULCC dans les bureaux de M. Bell, le weekend écoulé.

« Le comité de l’ADH proteste et condamne avec véhémence contre la pénétration par effraction des agents de l’ULCC dans les différents espaces sensibles logeant les bureaux de la douane du port de Port-au-Prince et l’Office central de l’administration générale des douanes en date du 20 mai 2022 », indique la note.

Selon des analyses, la lutte contre l’insécurité doit d’abord passer par le renforcement des douanes, canal de transit des armes illégales. Il se trouve que, le directeur général des douanes est lui-même impliqué dans un scandale de trafic d’armes, selon le département d’Etat américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *