Entre Républicain et démocrate, la guerre se poursuit sur la situation d’Haïti

Entre Républicain et démocrate, la guerre se poursuit sur la situation d’Haïti

Alors que la représente démocrate de Miami au congrès avait déclaré, la semaine dernière en marge d’une réunion avec la communauté haïtienne de la Floride, que le président Jovenel Moïse doit partir, le sénateur républicain, Marco Rubio, estime pour sa part, que les Etats-Unis ne doivent pas s’immiscer dans les affaires internes du pays.

Le sénateur a tenu ces propos ce lundi, dans une entrevue accordée au quotidien Miami Hérald.

Dans cette entrevue, le sénateur a voulu décharger les États-Unis de toute responsabilité dans l’aggravation de la conjoncture du pays, contrairement aux allégations de certains membres de la communauté haïtienne de la Floride, selon lesquelles l’Oncle Sam soutiendrait le président Jovenel Moïse, alors que l’opposition institutionnelle et certains secteurs de la vie nationale réclament sa démission.

« Les États-Unis n’avaient aucun rôle à jouer dans l’aggravation de la crise provoquée par des pénuries de carburant récurrentes et des allégations de corruption et de mauvaise gestion de l’économie par Moïse », a déclaré le sénateur Rubio pour contrecarrer les déclarations de certains opposants du régime et de la communauté haïtienne de la Floride.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Nous n’avons pas de rôle à jouer dans qui doit démissionner et qui doit rester » a-t-il conclu.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *