Examens officiels: Des mesures seront prises pour sécuriser les élèves, garantit Paul Éronce Villard

Examens officiels: Des mesures seront prises pour sécuriser les élèves, garantit Paul Éronce Villard

En prélude aux examens officiels, le ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle a organisé une conférence de presse, ce vendredi 21 juin, de concert avec des autorités policières et judiciaires pour faire le point autour du déroulement de ces épreuves qui se feront dans un contexte socio-politique fragile .

Les examens officiels débuteront ce lundi 24 juin dans un contexte où le pays est basculé dans l’instabilité. Des secteurs de l’opposition prévoient de manifester le jour même du déroulement de ces examens.

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Paul Éronce Villard, dit reconnaître le droit de ces personnes qui se mobiliseront pour exiger le départ du pouvoir en place.

Toutefois, il croit que ces mouvements ne devront pas servir de prétexte pour perturber le déroulement des examens d’État. « Rien ne peut justifier la perturbation des examens d’État », dit-il.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Il annonce que le parquet travaillera en collaboration avec les policiers afin de contrer des éventuels dérapages durant le déroulement des examens.

Paul Éronce Villard annonce, en outre, que des commissaire seront disponibles pour procéder aux suites légales nécéssaires au cas où des policiers surprendraient quelqu’un en flagrant délit de fraudes.

Pour sa part, le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet, continue de réclamer une trêve politique afin de permettre aux candidats de passer leurs épreuves dans la tranquillité et le calme.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *