Examens officiels: Les candidats de la 9e année gagnent leur centre d’examens

Examens officiels: Les candidats de la 9e année gagnent leur centre d’examens

En dépit des menaces proférées la veille à Port-au-Prince où des appels à la manifestation et la grève lancés, des centaines d’élèves ont gagné les rues de la capitale, ce lundi 24 juin, afin de se rendre aux centres d’examens pour se faire évaluer.

La peur au ventre, ces élèves qui se font accompagner pour la plupart de leurs parents se sont rendus, tôt ce matin, dans leur centre d’examen.

Certains parents montent la garde devant les locaux de certaines institutions où leurs enfants subissent l’évaluation, question de se rassurer de leur sécurité.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Un fait rassurant pour eux: la police nationale a répondu à l’appel. La présence des autorités policières est à signaler à proximité des centres d’examens.

« Des dispositions ont été prises par la PNH pour assurer à la fois la sécurité des élèves et celle des citoyens désireux de faire passer leurs revendications, à travers les rues, avait rassuré la veille Michel-Ange Gédéon, directeur général de la PNH qui a participé à la réunion du CSPN tenue, ce dimanche 23 juin.

Reconnaissant le droit à la manifestation des protestataires qui prévoient de fouler le macadam pour continuer à exiger le départ du président Jovenel Moïse , le commandant en chef de la PNH a invité les protestataires à éviter, dans leur parcours, les lieux où se trouvent les centres d’examens.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Maxon
    24 juin 2019, 11:59

    Je v toujours

    REPLY
  • Albert Damus
    24 juin 2019, 12:12

    Ansanm nou dwe ranpote la viktwa sou lape. Fe moune pe pa dwe you metod pou pran pouvwa.. Sa fe lontan nou rejete l

    REPLY