Exmens officiels: le MENFP demande une trêve politique

Exmens officiels: le MENFP demande une trêve politique

Le lundi 24 juin marquera le début des examens d’État dans le pays. En prélude à cette date, le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet, a publié un message dans lequel il a demandé à tout le monde de faciliter le bon déroulement de ces épreuves.

Ce message du titulaire du MENFP arrive dans un contexte où le pays est plongé dans une grave crise sociopolitique. Le président de la République, Jovenel Moïse, de plus en plus décrié, semble manquer des moyens pour rétablir la paix dans le pays face à une opposition qui ne jure que par sa démission.

« L’éducation est l’affaire de tous », rappelle le ministre Cadet qui invite tous les citoyens du pays à collaborer dans le but de permettre aux candidats de passer les examens d’État dans la « tranquillité ».

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

 » Protégeons le sacrifice consenti par les parents pour éduquer leurs enfants », souligne-t-il en réitérant sa demande à tous les secteurs de la vie nationale de protéger les enfants qui vont prendre le chemin des centres d’examens à partir de lundi prochain.

Le ministre a remercié en avance les personnes qui feront de son souhait une réalité.

Les examens officiels débuteront à partir du 24 juin prochain. Les élèves de la neuvième année fondamentale  sont attendus du 24 au 26 juin, tandis que les étudiants des écoles normales d’instituteurs et des centres d’éducation familiale subiront leurs épreuves du 24 au 28 juin 2019. Les examens du bac permanent et du bac ordinaire sont prévus pour la période du 8 au 12 juillet.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *